A- A A+

top-jesus

rechercher sur le site :
Information de votre paroisse :


Seminaire de jeunes de Walbourg

Imprimer E-mail
AddThis Social Bookmark Button

L'historique du séminaire

walbourg
Le Séminaire de Jeunes de Walbourg, tel qu'il existe en ce début de XXIème siècle, est en partie l'héritier d'une histoire multiséculaire.

Il est en effet édifié sur l'emplacement d'une ancienne abbaye bénédictine dont l'église paroissiale de Walbourg reste le témoin prestigieux. Cette abbaye, fondée par deux moines bénédictins allemands en 1074, connaît sa période de splendeur au XVème siècle. Mais les événements tragiques de l'histoire d'Alsace au XVIème et XVIIème siècles n'épargnent pas l'abbaye : la Guerre des Paysans et la Guerre de Trente Ans saccagent l'abbaye et le village de Walbourg.

Ce sont les Jésuites, en charge du Grand Séminaire de Strasbourg, qui redonnent un certain essor au domaine de l'ancienne abbaye : il devient le lieu de villégiature pour les grands séminaristes de Strasbourg, et surtout source de revenus pour le Grand Séminaire.

Mais, la révolution française met fin définitivement à l'histoire de l'abbaye : en 1790, elle est déclarée bien national et vendue. Et de 1790 à 1946, le domaine va passer des mains d'un industriel à celles d'un autre : des Saglio aux Charpentier, puis à Haniel, et c'est un descendant des Charpentier, Mme Bastian, qui vend le domaine à l'Evêché de Strasbourg. Le souvenir visible de cette période « séculière » ou laïque est le château, où se trouve l'administration du Séminaire (il a été édifié en 1911 par l'industriel allemand Haniel).

En 1946, le château et le parc sont achetés par l'Evêché. Mgr. Jean-Julien Weber qui avait décidé d'y installer un petit séminaire pour le Bas-Rhin.

De 1946 à 1957, les élèves sont logés, nourris dans le château et dans l'actuel bâtiment des « grands ».

Ce n'est qu'à partir de 1954 que les nouveaux bâtiments sont construits :

  • en 1957 le bâtiment des « petits » est opérationnel.
  • En 1960, la cuisine et les réfectoires sont terminés.
  • En 1962 les « moyens » peuvent s'installer dans leur bâtiment.
  • De 1962 à 1989 des travaux de finitions sont entrepris, dont les plus importants sont le montage de bâtiment préfabriqué, la salle polyvalente, le réaménagement de l'oratoire.
  • En 1991, les élèves de la classe de seconde peuvent intégrer leur nouvel internat et les élèves du lycée leurs nouvelles salles de classes.
  • A la rentrée 1996, les élèvent découvrent les nouvelles salles à manger. La cuisine est entièrement rénovée. Parallèlement à cette augmentation de la capacité d'accueil on constate une croissance des effectifs des élèves et des professeurs :
    • 109 élèves en 1946/47 et 9 professeurs
    • 150 élèves en 1956/57 et 13 professeurs
    • 276 élèves en 1966/67 et 20 professeurs
    • 330 élèves en 1976/77 et 25 professeurs
    • 636 élèves en 1986/87 et 46 professeurs
    • 802 élèves à la rentrée 2008 et 68 professeurs.
    • à la rentrée 2010 le Séminaire peut accueillir jusqu'à 410 internes.

A l'origine le but du Séminaire de jeunes était d'aider les jeunes à mûrir leur vocation sacerdotale, vocation qu'ils affirmaient en entrant à Walbourg. Depuis, l'établissement a évolué. De Petit Séminaire, il est devenu Séminaire de Jeunes, un établissement catholique d'enseignement.

Né en 1946 de la volonté de l'évêque de Strasbourg pour répondre à un besoin de notre diocèse, il n'a cessé d'évoluer pour donner une réponse aux besoins des jeunes et de leurs familles. L'attente des séminaristes de 1946 et de leurs parents n'était certes pas la même que celle des élèves d'aujourd'hui. Ils avaient besoin d'aide pour faire grandir leur vocation ; aujourd'hui, ils ont besoin d'aide pour élaborer un projet d'avenir, découvrir leur vocation, réussir leur intégration dans la société grâce à une éducation à l'autonomie, la responsabilité et l'engagement.

Près de 400 élèves du CM2 à la Terminale

font de Walbourg le centre du monde

Les atouts d'un internat pour une « bonne éducation »

On y vient

Du dimanche soir au vendredi soir, l'élève interne vit en communauté. Des horaires fixes et réguliers, des périodes de travail et de loisirs organisées, des possibilités de soutien individualisé, des adultes à l'écoute, des camarades pour partager joies et difficultés, voilà les principaux atouts d'une vie en internat.

Tout cela dans un cadre exceptionnel, un parc magnifique où les saisons gardent leur rythme où le temps joue un rôle essentiel dans la construction de soi ; un lieu où est possible l'élévation.

On vient à l'internat :

  1. Par choix
    On sait que c'est un bon moyen de travailler
    On y vit la communauté avec passion
    On s'y trouve naturellement bien
    On est heureux de rentrer en famille qui partage les mêmes valeurs et travaille en cohérence d'éducation avec le séminaire
  2. Par nécessité
    L'internat représente un cadre serein qu'on ne trouve pas dans certains contextes social, familial ou scolaire ordinaires.
    On se protège ainsi des mauvaises influences de copains mal choisis (drogue – paresse – préoccupations non scolaires accaparantes)
    On évite les tentations diverses : télé, médias, tchat, jeux ordinateurs, téléphone. Outils qu'on apprend aussi à maîtriser.
  3. Par contrainte
    « Si t'es pas sage, t'iras à Walbourg », on entend hélas encore cette phrase.
    Certes, il est des situations d'échec qui imposent une radicale modification de comportement.
    L'internat peut offrir l'occasion de ce changement salutaire. Mais on ne peut y entrer par contrainte. Pour sortir de l'internat « autonome », il faut y être rentré « volontaire », et les volontaires sont nombreux.

Témoignages d'anciens

L'internat m'a beaucoup marqué parce qu'on y apprend à surmonter ses émotions et ses faiblesses grâce aux autres. Parce que ça nous permet d'apprendre à nous connaître, de mûrir ou pas, d'avoir des affinités ou non, de se faire des amis qui resteront et d'autres qui ne se quitteront pas. On y fait les plus belles bêtises et les plus beaux fous-rires. Beaucoup de premières fois, des déceptions et des surprises, mais les meilleurs moments resteront en mémoire.

La CPCT*, une année exceptionnelle, une renaissance pour moi...
*La CPCT est au Séminaire une classe passerelle entre la 2° et la 1°

Ce fut une formidable expérience en somme inoubliable

L'éducation

Au moment de sa création notre établissement a été conçu et pensé pour être un internat.
L'internat du Séminaire n'est pas simplement un hébergement de jeunes. Il a une ambition éducative.
L'internat propose à des élèves une structure leur permettant de croître et de s'épanouir dans un cadre qui n'est pas celui de la cellule familiale.
En plus de cinquante ans s'est forgée une tradition dont les maîtres mots sont :

  • - éducation au respect de l'autre
  • - éducation à la responsabilité
  • - exigence au niveau du travail et du comportement
  • - ouverture sur le monde
  • - formation d'une personnalité équilibrée
  • - acquisition d'une liberté de penser et d'un esprit critique
  • - élévation spirituelle

Le projet de l'élève interne

L'entrée à l'internat ne se fait pas sur un coup de tête. Tous les élèves sont reçus pour un entretien au cours duquel les parents et l'élève expliquent leurs motivations. Le projet de l'internat leur est présenté. On ne procède à aucune inscription en internat sans adhésion de l'élève à ce projet.
Ce dialogue permet de voir si l'internat correspond aux attentes de l'élève et des parents et nous permet de préciser les exigences de l'établissement.

Quelles attentes ?

L'internat peut être considéré

  • • Comme un lieu de vie en collectivité, favorisant la préparation à un projet d'avenir.
  • • comme un lieu d'attention privilégiée à l'enfant et de suivi régulier. La disponibilité de l'encadrement est rassurant pour des parents pris par des obligations professionnelles.
  • • Comme un recours, une 2° chance, voire une dernière chance, pour des jeunes en situation d'échec.

Relations avec la famille

Les parents restent les premiers éducateurs de leurs enfants.
La responsabilité éducative est assumée en partenariat entre les parents et l'internat.
Ainsi, si durant la semaine, les parents délèguent la responsabilité éducative aux responsables de l'internat, ils s'engagent à poursuivre les principes éducatifs de l'établissement en dehors du temps scolaire.

Les missions de l'internat

  • - permettre à l'élève de vivre correctement sa scolarité nous pousse à instaurer un climat de confiance afin d'amener l'élève à l'autonomie indispensable à la poursuite de ses études
  • - préparer le jeune à sa vie d'adulte, de citoyen. Lui apprendre à tenir ses engagements, à se montrer persévérant dans ses efforts, à s'adapter aux autres issus de milieux socioculturels différents, l'inciter à la curiosité et à la découverte du monde, lui proposer une vie spirituelle.

L'Arbre et le Séminaire

walbourg
C'est une longue et belle histoire que celle des liens qui se sont tissés entre le séminaire et la nature. Le logo du Séminaire en est le parfait symbole. Sur un courant rouge de la vie et du temps prospère et s'épanouit un arbre aux ramifications harmonieuses que ne peuvent contenir les nécessités d'un cadre.

Traduction :

Dans le respect des traditions et la fidélité à ses valeurs évangéliques, le Séminaire propose à chacun un épanouissement dans la diversité et la cohérence et prépare au service dans la cité en forgeant des personnalités pour un projet de vie.

L'arbre est le lieu de rencontre entre le ciel et la terre, entre la stabilité des forces chthoniennes et la mouvance des puissances ouraniennes. S'enraciner dans le passé pour trouver les moyens d'inventer l'avenir, ce n'est pas seulement une ambition, c'est un vrai projet.